53922 Visiteur(s)
FORMATION EN SUIVI-EVALUATION

Contexte et justification : Stratèges politiques, gestionnaires des programmes et chercheurs se trouvent confrontés à de nombreuses questions concernant le suivi et l’évaluation des programmes de lutte contre le VIH/sida dans les pays en développement. Une évaluation de la performance du système national de suivi et d’évaluation lors de l’élaboration du plan stratégique 2011-2015 a identifié comme priorité une insuffisance des compétences en S&E du personnel en charge de ces activités.

Dans le souci d’accroitre la masse critique de ressources humaines compétentes à court terme, l’INSP dont l’une des missions premières est la formation en santé publique et médicine communautaire, a signé une convention avec Measure/Evaluation. En effet, Le projet « MEASURE», financé par l’Agence des Etats Unis pour le Développement International (USAID), œuvre pour la mise au point et l’application des outils de Suivi et Evaluation des activités en matière de population, de santé et de nutrition dans les pays en développement. MEASURE offre une assistance technique à travers la formation, dans le but de renforcer les capacités en Suivi et Evaluation des programmes. Le projet est basé au Centre d’Etudes Démographiques de l’Université de la Caroline du Nord à Chapel Hill, USA.
Cette formation se tient chaque année en résidentiel.

Objectifs de la formation :

  • formuler les questions nécessaires à la prise de décisions éclairées
  • comprendre et bâtir les cadres de conceptualisation des facteurs ayant une influence sur la réussite des programmes à atteindre leurs buts, et expliquer logiquement le rôle des activités du programme dans la réalisation des objectifs
  • définir des buts et des objectifs réalistes et ciblés
  • comprendre et maîtriser la sélection d’indicateurs appropriés
  • comprendre les systèmes d’information et le flux des données
  • disséminer et utiliser l’information de suivi/évaluation ;
  • concevoir et mettre en œuvre des plans de suivi/évaluation des programmes VIH/sida
  • élaborer un draft de plan de Suivi et Evaluation d’un programme VIH/sida.

Contenu du séminaire : Les sessions comprennent les thèmes suivants :

  • Rôle de l’information stratégique dans la prise de décision
  • Planification
  • Management et Leadership
  • Cadres de suivi/évaluation
  • Indicateurs
  • Systèmes d’information
  • Méthodes et outils de suivi/évaluation
  • Élaboration de plans de suivi/évaluation
  • Choix, calcul et interprétation des indicateurs
  • Facilitation de l’utilisation de l’information stratégique
  • Outils RDQA
  • Suivi/Evaluation des programmes VIH (ARV, PTME, CDV, Prévention, Soins Palliatifs, etc.).
  • Phase d’expérimentation pratique du RDQA sur le terrain.

Des modules consacrés aux questions de portée générale propres à la Côte d’Ivoire sont également abordés. Les exercices et le travail en petits groupes fournissent, tout au long de l’atelier, une expérience pratique de la conception de plan de suivi et d’évaluation. Les groupes de participants présentent le résultat de leurs projets en session plénière le dernier jour de l’atelier.

Groupes cibles : La formation s’adresse aux professionnels de suivi/évaluation au niveau national et sous-régional, ainsi qu’à leurs collègues, assistants et conseillers participant à la mise en œuvre de programmes. Les candidats doivent maîtriser le français, posséder une compétence en analyse de données et être si possible responsables de l’élaboration de plans de suivi/évaluation. La connaissance de l’outil informatique est également utile.

Animateurs : Le séminaire est animé par le pool de formateurs de l’INSP, en collaboration avec les experts du projet MEASURE/Evaluation et des formateurs des programmes de santé participant aux activités de suivi/évaluation VIH/sida.

Audience : commencée depuis 2008 avec des experts locaux, à ce jour, la formation a une renommée internationale avec des participants venant de la République Démocratique du Congo et du Sénégal.

Coût de la formation : le prix est très étudié. Veuillez prendre des renseignements auprès du Secrétariat de l’INSP et des services d’encadrement et stages de l’INSP.

Membres statutaires :

  • Les Ministres chargés: de la Santé Publique, de l’Emploi et de la Fonction Publique et de la Reforme Administrative, de l'Economie et des Finances, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique,
  • Les doyens des UFR des Sciences médicales et d’Odonto-stomatologie,
  • Le Maire de la commune d’Adjamé.
FORMATION EN MARKETING SOCIAL (en partenariat avec l’Université Senghor d’Alexandrie)

Contexte et justification : Dans les pays en développement, en particulier ceux qui sont situés en Afrique au Sud du Sahara, les ministères en charge de la santé mènent leurs activités opérationnelles à travers des projets ou programmes de santé dont les champs d’intervention sont liés aux principaux défis en matière de santé des populations.

Ces projets ou programmes participent donc à la lutte contre les maladies prioritaires et les autres problèmes de santé publique par la mise en œuvre de stratégies de types curatif, préventif et promotionnel.

Les stratégies promotionnelles sont développées tant au niveau du district qu’au niveau national à travers des campagnes de communication réalisées parfois avec l’appui d’ONG.

Toutefois, une lecture des plans d’action et des budgets de ces projets et programmes suffit à situer la faible part des stratégies promotionnelles dans leurs axes d’intervention.

Ces stratégies promotionnelles n’empruntent ni les méthodes, ni les outils modernes qui ont fait la preuve de leur efficacité en terme de communication pour le changement de comportement, en particulier le Marketing Social.

Pour faire face à ce gap, l’Institut National de Santé Publique (INSP) de Côte d’Ivoire organise chaque année en partenariat avec le Département Santé de l’Université Senghor d’Alexandrie en Egypte, une formation en Marketing Social.

Objectif pédagogique : A la fin de la formation, le participant devrait être capable :

  • de formuler des actions promotionnelles en réponse à un problème de santé publique
  • d’analyser le public cible d’une action promotionnelle
  • de reconnaitre les facteurs organisationnels et environnementaux dont il faut tenir compte pour élaborer un plan de marketing social
  • de développer des stratégies tenant compte des contraintes du moment.
Lieu : Institut National de Santé Publique de Côte d’Ivoire à Abidjan (Adjamé-Plateau)

Personnes cibles

  • Directeurs de programmes ou projets de santé,
  • Responsables des services communication des programmes et projets de santé
  • Acteurs de la santé publique
  • Responsables d’ONG,
  • Leaders communautaires

Contenu de la formation

  • Historique de la publicité sociétale et des grandes causes humanitaires
  • Marketing social (santé)
  • Marketing de la cause

Formateur : le formateur principal est le Professeur Charles Declerc, de l’Université de Montreal, Canada.